SANTE/BIEN-ÊTRE

Conseils pour ne plus avoir mal aux pieds

Cela fait des semaines que vous attendez de pouvoir porter les nouvelles chaussures tendance que vous avez dénichées en boutique. Mais voilà, avec la grisaille qui s’est installée, elles sont restées dans les cartons. Alors que le soleil semble opter pour le beau fixe depuis les ponts du mois de mai, vos tenues se font plus légères et l’envie d’étrenner vos nouvelles tatanes devient tentante.

Mais là, c’est le drame : une petite rougeur et les prémisses d’une ampoule semblent vouloir prendre racine sur vos petons. Qu’à cela ne tienne ! Inutile de remiser au placard vos magnifiques souliers, avec quelques astuces, vous pourrez dire « bye-bye » aux douleurs incessantes. Gros plan.

Assouplir les chaussures

Rien de tel que d’assouplir vos chaussures neuves pour les enfiler comme des gants.

Et, pour cela, il suffit d’y placer un sac de congélation rempli d’eau et de mettre les chaussures au congélateur. Bien entendu, dans un sac, pour des raisons d’hygiène. Quelques heures plus tard, une fois décongelées, vos it-shoes préférées seront assouplies et prendront la forme de vos pieds.

Il est également possible de faire de même en plaçant la paire de chaussures au-dessus d’une casserole d’eau portée à ébullition. Autre astuce de grand-mère, le fait de placer du papier journal mouillé dans les chaussures pendant deux heures pour les assouplir. Une autre technique, consiste quant à elle, à enfiler une paire de chaussettes épaisses avant de mettre ses chaussures.

Une fois fait, il suffit de prendre son sèche-cheveux et de réchauffer les parties serrées de la chaussure. Une fois que le cuir s’est refroidi, il suffit de marcher. Si le cuir n’est pas assoupli totalement, il est possible de renouveler l’opération. Sinon, comme elles sont neuves et donc propres, autant les mettre à la place des chaussons.

Une fois, faites, il est alors possible de braver le pavé.

Opter pour les bonnes chaussures

Stop au massacre ! Les meilleures des hauteurs sont la chaussure plate et les petits talons entre trois et quatre centimètres. Mieux vaut également préférer également un talon stable, de préférence carré, et réserver les talons aiguilles pour les occasions spéciales. Exit également les chaussures de mauvaise qualité. Elles sont certes très abordables, mais sont de véritables souffre-douleur pour les pieds.

L’astuce consiste également à alterner les types de chaussures : sneaker, ballerine, bottine, petits talons, nu-pieds notamment et ce, dès le plus jeune âge pour éviter les tendinites et autres désagréments. Il convient également de choisir la bonne paire de chaussures en fonction de l’activité. Il existe des chaussures spécialement conçues pour la marche en ville, pour les activités sportives et les soirées notamment. Autant là encore, bien les choisir pour éviter les crispations musculaires.

Attention également aux semelles. Mieux vaut là aussi alterner les semelles rigides et épaisses pour améliorer au maximum le confort. Et, si la semelle glisse, à l’aide d’une lime à ongles il suffit de la limer un peu.

Pour finir, il est impératif de prendre la bonne pointure, d’essayer une nouvelle paire le soir lorsque le pied est gonflé et surtout de rester vigilant au moindre point de compression à l’essayage.

Mettre du talc pour bébé / du déodorant / de la crème hydratante

Afin de réduire les frictions au niveau des pieds et éviter de ressentir des douleurs, rien de tel que de mettre du talc. Sur un pied propre et sec, il suffit d’appliquer du talc pour bébé avant de se chausser et plus particulièrement, au niveau des zones de frottement qui vous font le plus souffrir. En effet, le talc a un effet hydratant et lubrifiant qui empêche à vos petons d’avoir de vilaines brûlures.

Pour réduire les zones de frictions entre vos pieds et les chaussures – orteils, os du talon, bordures latérales notamment – rien de tel que d’enduire les zones douloureuses de déodorant à bille ou en bâton. Cela a le même effet que le talc, l’odeur en plus.

Troisième option, celle de mettre de la crème hydratante à l’intérieur des chaussures en cuir et, plus particulièrement au niveau des zones douloureuses. Le fait d’hydrater le cuir permet de l’adoucir et de faire en sorte qu’il s’adapte en douceur à la morphologie des pieds.

Porter des semelles

Véritable produit miraculeux, les semelles en silicone se mettent à l’intérieur des chaussures. Conçues pour absorber les chocs et éviter que le pied ne dérape, elles procurent également un certain confort. Petit plus, elles se lavent parfaitement à la main avec de l’eau et du savon.

En parallèle, il peut être utile de prendre rendez-vous chez un podologue-orthopédiste. Et pour cause, les douleurs aux pieds sont peut-être dues à une déformation du pied.

Ce praticien vérifiera alors lors de l’examen clinique si la marche se déroule sans problème majeur, si le pied s’allonge correctement et si les zones d’appui sont bien réparties.

Il sera alors à même de proposer une podo-orthèse adaptée – attelle du pied, onychoplastie, chaussure orthopédique ou encore une paire de semelles orthopédiques selon le cas – pour venir corriger le défaut de structure, la déformation du pied. Une correction qui permet alors de mieux répartir l’appui du corps, réduire les douleurs corporelles, équilibrer la marche, assurer un soutien sans faille et surtout réduire les chocs subis lors de la marche et/ou des activités sportives.

Relaxer, entretenir, exfolier et hydrater les pieds

Alors que l’on dit que les yeux sont le reflet de l’âme, les pieds eux représentent notre principal moyen de locomotion. Et, comme dit le proverbe « qui veut voyager loin, ménage sa monture », il convient de prendre soin de ses pieds.

Et, quoi de mieux qu’un bain de pieds pour vous relaxer et surtout redonner une seconde jeunesse à vos pieds ?! Pour cela, il suffit de mettre une poignée de gros sel marin avec deux petits verres de vinaigre de cidre dans un bain d’eau tiède puis d’y tremper ses pieds.

Ensuite, il suffit à l’aide d’une pierre ponce d’éliminer en douceur la corne. Pour les ongles jaunis ou cassants facilement, un mélange de bicarbonate de soude et de citron dans l’eau du bain de pieds est juste parfait. C’est également la solution idéale pour assainir la peau et réduire les démangeaisons éventuelles.

Pour hydrater et gommer les pieds, rien de tel que de poursuivre avec un massage, en mélange de l’huile d’olive et du sel fin en même quantité, avant de rincer à l’eau claire. Et, pour finir, il convient de couper – avec une pince à ongles adaptée, exit les ciseaux et autres coupe-ongles – les ongles des orteils droits, sans toucher aux coins. Pour la simple et bonne raison qu’ainsi, vous éviterez de souffrir d’un ongle incarné.

Marcher pieds nus

Marcher pieds nus est la position idéale pour vos pieds. En effet, selon les études scientifiques, le port de chaussure altère la biomécanique de la marche et modifie l’amplitude articulaire des orteils, des chevilles, des genoux, des hanches, de l’allure et du rythme en général. En parallèle, le fait de marcher nu-pied sur différents types de sol permet de stimuler la sensibilité du pied, d’entretenir l’équilibre, d’éviter les chutes, mais aussi de limiter l’ostéoporose.

Surveiller son poids

Rien de tel, qu’une bonne hygiène de vie pour être en bonne santé. L’adoption d’une alimentation saine, équilibrée et variée jumelée à un sommeil réparateur et une activité physique régulière permet de garder la ligne. Et pour cause, chaque kilo en trop est un kilo en trop que doit supporter les pieds. Et, si l’on a mal aux pieds, c’est l’ensemble du corps qui a alors tendance à compenser pour éviter les douleurs. Cela peut entraîner toutes sortes de douleurs, mais aussi occasionner des déformations jusqu’aux cervicales ! Mieux vaut là encore, prévenir que guérir.

Vous aimerez aussi :