Adopter un chat : Notre guide complet

Adopter un chat au sein d’un foyer doit être une démarche sérieuse et réfléchie afin qu’elle soit parfaitement réussie. C’est une décision qui ne doit pas être prise sur un coup de tête ou pour satisfaire aux caprices d’un enfant. En effet, un chat n’est pas qu’une adorable boule de poils qu’on aura plaisir à câliner à longueur de journée. C’est avant tout un animal avec un caractère et des besoins particuliers qui pourra vivre à vos côtés pendant près de 15 ans…

Il existe de nombreuses solutions pour adopter des chatons ou des chats adultes, mais quelques précieux conseils sont à retenir afin de parfaitement réussir l’accueil de ce nouveau compagnon à 4 pattes.

Les solutions pour adopter un chat

Il est possible d’adopter un animal auprès d’une association, ou auprès de particuliers désireux de se séparer de bébés nés d’une portée non désirée.

La SPA (Société Protectrice des Animaux) est la première association de protection animale en France : elle recueille chaque année plus de 48 000 animaux en détresse, abandonnés ou maltraités par leurs propriétaires. De nombreux chats de tout âge sont proposés à l’adoption et attendent une nouvelle famille.

Sauver un chat dans ces structures permet de faire une double bonne action, l’animal que vous aurez choisi étant sauvé du refuge, il libère par la même occasion une place pour un nouvel animal à adopter.

Une multitude d’associations locales existent également et afin de garantir des adoptions pérennes, il est demandé aux adoptants de fournir une pièce d’identité, un justificatif de domicile ainsi qu’une participation financière tournant aux alentours de 150 € permettant d’accueillir un animal identifié, stérilisé et vacciné. Des visites post-adoptions sont organisées afin de s’assurer du bien-être de l’animal au sein de sa nouvelle famille.

Acheter un chat

Depuis le 01 janvier 2016, l’ordonnance du 7 octobre 2015 encadre la cession de chats et de chiens en dehors de ces associations. Tous les particuliers désireux de céder un animal doivent se déclarer auprès de la chambre d’agriculture de leurs départements afin d’obtenir un numéro de SIREN obligatoire pour valider une annonce. Cette mesure permet de lutter contre le trafic et le marché noir et empêche le développement d’une économie parallèle faite sur le dos de nos compagnons.

Les vendeurs sont donc obligés de préciser dans leurs annonces : Le numéro SIREN (ou le numéro de portée pour les animaux inscrits à un livret généalogique), l’âge des animaux à vendre, le numéro d’identification de l’animal ainsi que le nombre d’animaux de la portée.

Adopter un chaton

Si vous choisissez d’adopter un chaton, il est primordial que celui-ci soit âgé d’au minimum deux mois afin d’être parfaitement sevré.

En effet, c’est pendant les premières semaines de vie que la mère va lui apprendre la sociabilisation et la propreté. C’est la garantie d’accueillir un animal qui s’adaptera facilement à son nouvel environnement. Comme tous les bébés, un chaton vous demandera énormément d’attention pendant les premiers mois.

Le jeu est un élément essentiel à son développement et il est important de savoir que cela peut engendrer quelques dégâts à votre intérieur… Le mieux si vous en avez la possibilité est d’adopter deux chatons de la même fratrie, ils pourront alors mutuellement se rassurer et leur intégration en sera d’autant plus facile.

Adopter un chat adulte

Vous pouvez également choisir d’adopter un chat adulte, son adaptation sera plus longue car son caractère sera déjà défini mais vous éviterez ainsi les débordements dus à l’excès d’énergie des plus jeunes !

Le choix peut également se faire selon le sexe de l’animal. Un mâle castré aura tendance à être plus calme et affectueux alors qu’une femelle sera plus indépendante et aura plus de caractère.

Ces précisions sont à pondérer car les chats ayant des personnalités très marquées, on retrouve des comportements très différents d’un individu à l’autre. De plus, si vous accueillez un animal que vous devez faire opérer afin de le stériliser (ce qui est très fortement conseillé pour éviter les grossesses indésirées et la prolifération des animaux à adopter), le coût de l’opération pour un mâle est moins élevé que pour une femelle.

Quand et comment choisir le chat à adopter

Le printemps est la saison à privilégier pour se lancer dans une adoption : en effet c’est le moment où les naissances sont les plus nombreuses. L’apparition des chaleurs chez la femelle dépendant de la luminosité, les mois de février et mars qui voient les journées rallonger favorisent la reproduction.

Le choix de votre chat doit également se faire selon votre mode de vie et votre habitat. Certaines races auront besoin d’espace pour aller chasser, alors que d’autres seront particulièrement adaptées à une vie en appartement.

Préférer un chat avec un pedigree permet d’avoir un animal « standardisé », répondant à toutes les caractéristiques morphologiques définies par sa race et dont la généalogie peut être remontée sur plusieurs générations.

Les races comme le Persan, le Maine Coon ou le Sacré de Birmanie permettent d’avoir des animaux calmes, câlins et patients, qui vivront parfaitement en appartement ou dans des familles avec de jeunes enfants. En revanche, les Chartreux ou les Siamois sont des animaux très vivants et très actifs qui excelleront dans la chasse aux souris. A vous de choisir le chat dont la race vous convient le mieux.

Plus présents dans les refuges et dans les annonces entre particuliers, les chats Européens, dits « de gouttière » sont des animaux qui possèdent une grande facilité d’adaptation. Autrefois présents dans les fermes pour exterminer la vermine, ils sont devenus au fil des siècles des compagnons très attachants et affectueux.

Il existe chez ces chats une multitude de morphologies et de caractères, il est donc plus simple de trouver parmi tous les chats présentés à l’adoption celui qui vous ressemblera le plus et qui vous fera craquer, contrairement aux chats de races qui sont tous très similaires.

Conclusion

Adopter un chat est donc un geste généreux, mais qui doit être mûrement réfléchi car il vous engage pour de nombreuses années. Outre les frais vétérinaires, cela représente également un budget pour la nourriture, les frais de garde pendant les vacances si vous ne pouvez pas l’emmener, la litière et les divers aménagements à apporter à votre intérieur pour que le chat se sente bien dans son nouveau domicile.

Une fois cela acquis, un chat est un animal très intelligent et affectueux, qui saura mille fois vous remercier de l’avoir adopté et qui saura être un compagnon fidèle pour de nombreuses années.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a aidé ?

Cliquez sur une étoile pour voter.

Note moyenne / 5. Votes :

Espace chic